« Wind ensemble performs in Littleton and Parker »

 

« ...Musicians of the Colorado Wind Ensemble, in their 30th season, have played for many years at Littleton....On feb. 17 they’ll perform «it’s a small world» with guest trombonist Nat Wickham 7:30 pm at LUMC, and on feb.18 the ensemble will repeat the family friendly concert at 7 pm at PACE... Visiting french composer Laurent Jacquier has composed a chamber music piece, «Court Metrage», for a small CWE group featuring Wickham....»

Parker Chronicle, Friday, Feb.17, 2012

 

 

« Foulquier le narrateur »

 

« ...Tout a commencé quand ces deux là se sont croisés, il y a deux ans... De là naquirent une belle amitié et des projets...» j’ai pensé  à écrire un conte » explique Olivier Ginestet auteur de Lucas et la forêt des loups, mis en musique aussitôt par le compositeur. «Nous avons pensé dès le début à l’orchestre d’harmonie de La Rochelle. De la même manière le nom de Jean louis Foulquier s’est imposé dès qu’on a parlé de prendre un récitant.» raconte Laurent Jacquier, un touche à tout capable d’imaginer des musiques pour des films documentaires, des pièces de théâtre ou un groupe de rock...»

Sud ouest 27 mars 2012

Compositeur en résidence

 

« ...Il (Le conservatoire) accueillait la saison dernière un compositeur en résidence, (...). Le prolifique compositeur Laurent Jacquier incarnait ce rôle d’artiste invité. Il a fait l’unanimité pour ses apports pédagogiques, autant que ses compositions destinées aux orchestres d’élèves et à l’ensemble « C d’accord » des professeurs du conservatoire (...). En témoigne le succès du concert « carte blanche à Laurent Jacquier » qui se déroulait à Neuil sur mer le 1er juin dernier... »

Point commun (magazine de l’agglomération de La Rochelle) octobre 2010

Composer in residence

 

"...Last season, the music conservatory was proud to welcome its very own composer in residence, the prolific musician and composer Laurent Jacquier. Widely acclaimed both for his teaching skills and his pieces for the students' orchestra and the teachers' Cd'accord group, Laurent's residency culminated in the hugely successful "Carte blanch à Laurent Jacquier" concert held in Neuil-sur-Mer on June 1st this year..."

Point commun (La Rochelle city magazine)

 

« Laurent donne le LA »

 

« ...Musicien et chercheur, Laurent Jacquier adore les mélanges, les expériences acoustiques, les musiques actuelles. Sa musique à lui est donc souvent teintée de rock mais on y trouve aussi l'influence de Stravinsky et de Bartok... »

Sud Ouest (7 octobre 2009)

"Laurent hits the right note"

 

"...The musician and music researcher, Laurent Jacquier loves to mix'n'match, bringing together acoustic sound and contemporary music. His own creations are therefore a distinctive blend of rock and more classical influences such as Stravinsky and Bartok..."

Sud Ouest (7 octobre 2009)

 

 

« Sur le Fil des 4000 » (Réalisateur : Gilles Chappaz)

 

« …Les prises de vues, de l’arête des Grandes Jorasses à la dent du Géant, ou du sommet de l’aiguille verte, sont exceptionnelles. À la mesure de ces images sublimes, nous avons apprécié la musique originale, discrète et émouvante, composée par Laurent Jacquier. Un film à voir absolument ! »

Carnets d’Expé (n°6 février mars 2005)

 

« …Entre-temps, on aura partagé une aventure sportive et humaine hors normes…Le tout sans commentaire, mais avec une bande musicale discrète et parfaite… »

Télérama (du 23 au 29 avril 2005)

« Sur le Fil des 4000 » (Réalisateur : Gilles Chappaz)

 

" …As the camera pans from the crest of the Grandes Jorasses to the Aguille du Géant, the images are stunning. We also loved the very fitting score, Laurent JACQUIER's discrete yet moving original composition. This is a film you mustn't miss!"

Carnets d’Expé (n°6 february-march 2005)

 

"…And in the meantime, we will have shared a moment of outstanding sporting prowess and human accomplishment…No voice-over, just a discrete and perfectly matched musical score… "

Télérama (week of 23 to29 avril 2005)

 

Danse (« Instrumentarium ») 

« Carré noir sur Fond Blanc »

 

« …La chorégraphie, sur une musique aux accords stridents, réussi à tisser un monde féerique…Sylvie Guillermin semble poursuivre une image insaisissable, proche de l’évanescence . Un rêve qui s’enfuit et paraît se rompre comme un cœur qui s’emballe. La musique parfois cristalline participe de cette  fragilité… »

Le Dauphiné Libéré (21 janvier 2002)

Dance (« Instrumentarium ») 

« Carré noir sur Fond Blanc »

 

"…Against a backdrop of strident chords, the choreography weaves a magical spell…on stage, Sylvie Guillermin appears to be chasing an unattainable chimera, a dream that melts away, like a racing heart beat bursting into nothingness. The sometimes crystalline notes of the score add to this impression of fragility…"

Le Dauphiné Libéré (21 january 2002)

« L’Homme Traversé », un pur spectacle

 

« …La musique de Laurent Jacquier avec la présence sur scène de l’orchestre de chambre de Grenoble donne à ce spectacle épuré plus qu’une épaisseur. L’orchestre, situé en permanence en fond de scène, fait office de chœur antique. La musique, dense et profonde donne à l’ensemble du spectacle toute sa dimension : celle d’une tragédie. »

Le Dauphiné Libéré (14 décembre 1998)

« L’Homme Traversé », showtime!

 

"…Laurent Jacquier's music played live by the Grenoble chamber orchestra added even more substance to this sophisticated piece. On stage throughout the show like the Greek chorus of old, the orchestra's dense, emotionally-charged music was a fitting backdrop to the tragedy played out to the audience."

Le Dauphiné Libéré (14 décember 1998)

 

« Sonorités inédites au Clos des capucins »

 

« …Relevons la belle performance du trio dans le « Night club 1960 » d’Astor piazzola, les deux créations du jeune compositeur Laurent Jacquier (pièces divertissantes et bien écrites, du sur-mesure)… »

Le Dauphiné Libéré (26 mai 1996)

"New sounds at the Clos des capucins »

 

"…A special mention must go the great performance of the trio in Astor Piazzola's "Night club 1960" and the two new pieces by young composer Laurent Jacquier (highly entertaining and well-written pieces, absolutely made-to-measure)… "

Le Dauphiné Libéré (26 may 1996)

 

Lionel Damei « Les amours qui se perdent »

 

« Cinq titres enregistrés en public…, un quart d’heure d’émotion sobre et intime. Une ambiance feutrée où les textes se disent en confidence plus qu’ils ne se chantent, portés par un piano tour à tour lyrique et mutin, un accordéon aux diaprures chatoyantes et des cordes (violon, contrebasse) au soutien discret mais efficace…

Une écriture personnelle que les musiques d’Henry Torgue et Laurent Jacquier savent justement servir. »

Le Monde (14 octobre 1995)

Lionel Damei « Les amours qui se perdent »

 

"Five pieces recorded live….. fifteen minutes of intense emotion. An intimate atmosphere in which the lyrics are almost spoken rather than sung, borne along by a piano score that vacillates between the operatic and mischievous, sparkling accordion notes and the discrete but effective tones of violin and double base…A very personal creation to which the music by Henry Torgue and Laurent Jacquier is a perfect accompaniment."

Le Monde (14 october 1995)

 

 

« Rock et Lyrique. A la fois classique et Moderne »

 

« …20 chansons composent ce tour de chant, dont Henri Torgue et Laurent Jacquier ont écrit les musiques, ce dernier étant par ailleurs l’auteur de  l’ensemble des arrangements musicaux. Rock et lyrique s’y marient, les genres s’y confrontent en un chassé-croisé harmonieux… »

Le Dauphiné Libéré (12 janvier 1994)

« Rock et Lyrique. Classical and Contemporary »

 

" …the 20 songs in this repertoire were composed by Henri Torgue and Laurent Jacquier, who was also responsible for all the arrangements. A true delight for the ears, a unique blend of rock and operatic in a harmonious meeting of genres."

Le Dauphiné Libéré (12 january 1994)

Créé avec Wix.com

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now